Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Black Addition

    IMG_0200.jpg

    IMG_0205.jpg

     

    Voilà, l'automne est officiellement arrivé : j'ai ressorti mes jambes noires...

     

    Hummmm ces bons collants bien chauds sont les meilleurs copains des filles qui comme moi, ne sont pas exactement fans de leurs jambes. L'été, on se fait un peu violence parce qu'on aime trop les robes, mais la délivrance finit toujours par arriver en Octobre lorsqu'on ressort nos collants bénis.

     

    En fait je crois que même si j'avais des jambes de déesse, j'aimerais quand-même ces petites choses bien opaques pour l'effet plus net, plus affûté qu'ils donnent à la silhouette. C'est plus "sharp" comme disent les anglo-saxons.

     

    Bref... Certaines me comprendront je pense.

     

    Le chapitre théorique sur les collants noirs est clos. Promis je vous en reparlerai plus...

     

    En fait, j'avais un truc beaucoup moins ennuyeux à vous dire à propos de mon look du jour. 

     

    J'ai fait une petite addition en m'habillant et je suis arrivée à une conclusion assez étonnante : ma robe et mon cardigan sont à eux deux, moins chers que mes collants (oui on revient encore aux collants, désolée...).

     

    Ces deux pièces font partie de ma razzia récente chez Primark lors de mon dernier passage à Londres. Alors que les collants ont été achetés chez Wolford...

     

    Cette robe à froufrous style années 30 affichait le prix scandaleux de £13 ! Et le pull à noeuds-noeuds :£11 !

    Je sens qu'il y en a chez qui ça carburent là ! 11 + 13....

     

    Et en face nous avons donc une paire de collants à 30 €.

     

    Robe + Pull < Collants

     

    C'est mathématique mes chères. Incroyable mais vrai !

     

     

    IMG_0184.jpg

     

     

    IMG_0191_2.jpg

    IMG_0181.jpg

     

    IMG_0203.jpg

    IMG_0216.jpg

     

     

     

  • Death Valley

     

     

    DV9_effected-001.jpg

     

     

     

    Petit flashback sur le mois d'Août et mon roadtrip aux US. Je vous avais laissé à L.A. Direction maintenant le nord-est pour un endroit unique au monde.

     

    Quand l'automne se pointe, le souvenir d'un peu de chaleur ne peut pas faire de mal.

     

    En l'occurrence, l'arrivée dans la Vallée de la Mort a dépassé toutes mes attentes pour moi qui n'avait jamais expérimenté des températures aussi extrêmes.

     

    46°C !

     

    A l'ombre....

     

    Je vous laisse imaginer le ressenti quand vous êtes en plein soleil, d'autant que la végétation ne laisse pas beaucoup de possibilités pour s'en abriter.

     

     

    Si ce désert m'a marquée, c'est à la fois pour l'immensité de ses espaces, l'horizon à perte de vue, la route qui n'en finit pas de s'étendre, ce sentiment de solitude et de vulnérabilité quand vous roulez seul sans croiser âme qui vive. Mais aussi son esthétique si particulière. Les couleurs sont fascinantes car justement il n'y en presque pas. Tout ce que vous voyez, ce sont des dégradés de sables et ce ciel bleu très intense. 

     

    Jamais vu un ciel si pur de ma vie. Le soir, j'ai même eu la chance d'apercevoir des étoiles filantes !

     

    Bref, cette traversée du désert est une expérience en soi. L'un des plus beaux souvenirs de ce voyage.

     

    Next step : Las Vegas, baby !

     

     

    DV2_effected.jpg

     

    DV10_effected.jpg

    DV4_effected.jpg

    DV9_effected.jpg

    DV3_effected.jpg

     

    DVV6_effected.jpg

     

    DV5_effected.jpg

    DV11_effected.jpg

    DV7_effected.jpg

     

     

     

     

     

     

  • Classique

     

     

    Classique 1_effected.jpg

     

     

     

    Oui, on peut être dingue de mode et parfois donner dans le classique en se sentant pourtant très bien.

     

    Hier, j'étais typiquement dans une situation bien connue et très redoutée : "le matin with NO inspiration".

     

    TERRIBLE pour le moral.

     

    Et TRES dangereux niveau look pour qui s'acharne quand même à décrocher la palme du meilleur outfit de la journée.

     

    Avant, ce type de moment pouvait me faire faire n'importe quoi, n'importe comment et je me retrouvais, à peine sortie de chez moi, à me demander comment je pourrais survivre une journée entière attifée comme l'as de pique.

     

     

    Maintenant j'ai compris :  le plus sage, c'est d'accepter.

     

    Il y a des jours avec. Il y a des jours sans.

    Un point c'est tout.
    Donc pas de risques, ça n'est pas le jour. Je pioche 1, 2 ou 3 pièces fétiches et je vois si ça marche ou pas.

     

     

    Hier mon curseur s'est pointé sur ma blouse en soie Tara Jarmon, romantique avec ses boutons dans le dos et sa couleur rose pâle (qui fait bien ressortir mes petits bras tout roses, eux aussi... les vacances sont déjà beaucoup trop loin !).

     

    Avec ça j'avais le choix : jean brut slim, pantacourt noir,... bref de plein de choses très ennuyeuses. Mais comme c'était encore l'été pour quelques heures, j'ai choisi de sortir une jupette. Noire, tout ce qu'il y a de plus classique.

     

    Hop, des ballerines noires vernies, encore plus classiques. Emballé c'est pesé !

     

    Pourtant avec cette tenue de First Lady très sage, je me suis sentie bien toute la journée.

     

    Le bon look est parfois juste sous votre nez. C'est peut-être pas (toujours) si sorcier ?!

     

     

    Avec ça, j'ai quand même sorti ma petite pochette rigolote en roses noires, shopée chez New Look à London lors de mon dernier passage. 

     

    Mais ça c'est pour un prochain épisode...

     

     

    Classique 2_effected.jpgClassique 8_effected.jpg

    Classique 9_effected.jpg

    Classique 3_effected.jpg

    Classique 4_effected.jpg

     

    Classique 10_effected.jpg

     

    Classique 5_effected.jpg

     

    Classique 11_effected.jpg

     

     

    Jupe Zara, blouse Tara Jarmon, ballerines Elizabeth Stuart,

    pochette New Look, ceinture Monoprix

     

     

     

  • L.A.

     

    LA_effected.jpg

     

     

    2 petites lettres pour dénommer la ville la plus immense que j'aie jamais vue. 

     

    Si on peut appeler ça une ville d'ailleurs.

     

     

    De quartiers en quartiers, tout change. Et vous avez le temps de vous en rendre compte vu les heures passées en voiture dans les incroyables embouteillages, à toute heure de la journée.

     

     

    J'ai eu 4 jours pour découvrir la Cité des Anges, à la fois trop peu pour tout parcourir, suffisant pour voir le principal et donner envie d'y revenir, mais beaucoup trop pour ceux qui recherchent le calme, la nature et la marche à pieds.

     

    Au programme de ces 4 jours : Beverly Hills (pour Rodeo Drive et ses maisons de milliardaires), Hollywood, West Hollywood, Melrose, Santa Monica, Venice (sa plage immense et déjantée et les canaux tellement colorés), sans oublier les Studios Universal, Newport Beach et beaucoup, beaucoup d'autres choses.

     


    En fait, il m'aurait fallu 4 articles pour vous faire un compte-rendu complet de cette ville qui m'a fascinée, mais j'ai eu pitié de vous et je vous ai synthétisé tout ça.

     

     

    (sympa hein ?)

     

     

    On commence ?

     

     

    Beverly Hills (90210 pour les intimes...)

    IMG_9190.JPG

     

    IMG_9193.jpg

    IMG_9216.JPG

    IMG_9218.JPG

    Les maisons ressemblent à des châteaux... 

    IMG_9231.JPG

    IMG_9243.JPG

    J'ai cherché la maison de Brenda et Brandon Walsh... Sans succès.

     

    LA3_effected.jpg

    LA2_effected.jpg

     

    Venice et ses canaux m'ont fait oublier quelques heures que j'étais à L.A.

    LA4_effected.jpg

    LA5_effected.jpg

     

    Venice Beach côté surfeurs.

    Côté rues, c'est plutôt ambiance Bob Marley.

    LA7_effected.jpg

    LA8_effected.jpg

    LA9_effected.jpg

     

     

    Ce ravissant port de pêche et ses magnifiques maisons vous rappellent-elles quelque chose ? On est ici à Newport Beach (alias, the Orange County)

     

    Newport Beach _effected.jpg

    Newport Beach 2_effected.jpg

     

    Pour finir, je ne résiste pas à l'envie de vous montrer ces photos de... WISTERIA LANE !! La vraie de vraie. Je l'ai visitée un Samedi (jour de repos pour l'équipe de tournage) pendant ma journée aux Studios Universal). Franchement, en tant que grande fan de la série, j'étais complètement sur-excitée !

    .

    .

    Oui je sais, pas très adulte tout ça, mais passons...

     

    Celles qui me comprennent reconnaîtront sans doute les maisons de Lynette, Gabrielle et Susan !

    Wisteria Lane 2_effected.jpg

    Wisteria Lane 3_effected.jpg

    Wisteria Lane_effected.jpg

     

     

    A bientôt pour la suite...

  • Pink Lady

     

    pink trousers 4_effected.jpg

     

     

    Une petite pause s'impose dans la série de photos de voyage dont je vous abreuve depuis mon retour.

     

    Place au shopping et aux questions existentielles : PINK or NOT PINK ? 

     

     

    Le rose flash, à la base, ça n'est pas trop mon truc. Jamais trop senti l'effet barbe-à-papa sur moi.

     

    Et puis fin juillet, je suis tombée sur ce pantalon couleur fraise-tagada qui m'a tout de suite attiré l'oeil, au prix très aguicheur de 5 €. Je l'ai embarqué sans même passer par la case cabine d'essayage : la matière me plaisait, sa couleur m'intriguait. Je l'ai essayé chez moi en me disant "pourquoi pas pour la rentrée ?, on verra bien" et je suis partie en vacances.

     

    De retour à Paris, j'ai donc tenté l'expérience. Car avoir des jambes fushia, c'est bien une EXPERIENCE, croyez-moi.

     

    Résultat : plutôt convaincue.

     

    D'abord, ça change du noir, jeans brut, gris & co.

     

    Ensuite, on a un peu l'impression d'être la fille la plus "fun" de la rame de métro.

     

    Et enfin, dans cette grisaille parisienne de rentrée, on contribue à rendre la vie plus rose... Non ?

    Bref, j'aime bien... A retenter avec une chemise blanche et des mocassins à mon avis !

     

     

     

    Pink trousers 6_effected.jpg

     

     

    Pink trousers_effected.jpg

     

    Pink trousers 2_effected.jpg

     

     

     

    Pink trousers 3_effected.jpg

     

     

    Pink trousers 5_effected.jpg

    Pantalon et foulard H&M, gilet et blouse Primark, sandales Rudy's

     

     

     

  • La terre des Ours

     

    IMG_9028.JPG

     

     

     

    Après un passage dans la Napa Valley, la Sonoma Valley et quelques visites de vignobles bien arrosées, direction le Yosemite National Park à 4 heures de route à l'est de San Francisco.

     

    Un parc grandiose, une nature extraordinaire où les écureuils, les chevreuils, les coyotes et les ours cohabitent joyeusement...

     

    Oui ! Des gros nounours qui viennent jusque sur les parkings pour dévaliser les voitures et dévorer les pic-nics des visiteurs. Il ne faut même y laisser un papier de bonbon tellement ces gros malins ont l'odorat et l'appétit développés !

     

    Heureusement pour moi, je n'y ai croisé que des chevreuils et des biches. Déjà plus pacifiques comme rencontres...

     

     

     

    IMG_9045.JPG

    IMG_9066.JPG

    IMG_9069.jpg

    IMG_9073.jpg

     

    IMG_9078.JPG

    IMG_9088.JPG

     

    Le sweat Abercrombie était de rigueur pour cette balade très matinale dans un parc de séquoïas géants.

     

    IMG_9108.jpg

     

    Impossible également de ne pas vous montrer un aperçu des brunchs et déjeuners gargantuesques que j'ai pris... Je vous rassure, la moitié des pancakes ci-dessous ont été mis dans des "doggy bags"...

     

     

    IMG_9117.JPG

    IMG_9136.JPG

    IMG_9142.JPG

     

     

    La suite arrive vite : Santa Barbara, L.A., Vegas, la vallée de la Mort... 

     

    Bonne rentrée !