Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Vente privée Paule Ka

     
    Sac Paul Ka 004.jpg

    Interruption des programmes pour vous annoncer la vente privée Paule Ka qui a commencé aujourd'hui et à laquelle je me suis rendue de bon matin.

     

     

    Officier Camille au rapport pour vous Mesdames :

     

     

    Tout l'esprit Paule Ka est représenté : des robes très habillées en soie, des sacs-panier, des chaussures, des grandes capelines, de la petite maille fine, du cuir... Bref, aucune déception au niveau de l'assortiment.

     

     

    Question prix, c'est honnête : 120 € pour les robes par exemple (l'étiquette affiche souvent un prix original dépassant les 800 €). Donc, de très bonnes affaires pour qui veut remplir son dressing de quelques pièces intemporelles de très belle qualité.

     

     

    J'y ai même essayé 2 robes de mariée ! Pour un premier essayage c'était assez original : je me suis retrouvée au milieu de bonnes femmes déchaînées, à me regarder dans un minuscule miroir. Forcément à 250 € au lieu de 2000 € la robe, ça aurait pu valoir le coup (surtout que l'une des 2 était somptueuse mais un peu grande). De toute façon, je n'allais pas embarquer la 1ère robe essayée... J'ai tout mon temps pour chercher !

     

    Au final, je suis quand même repartie avec du blanc, mais en cuir, et dans une version à porter au bras.

     

    Un sac quoi.

     

    Je sais, j'ai mon nouveau Chloé adoré depuis seulement 1 mois et demi, mais je n'avais pas de sac blanc et ça me permettra de ménager mon petit Marcie pour qu'il ne s'abîme pas. (Si ça c'est pas une très bonne excuse alors !).

     

    J'ai flashé sur les détails dorés et les piqûres sellier. Et ensuite, le prix s'est chargé de faire voler toutes mes résistances : 120 € au lieu de 690 €...

     

    Sac Paul Ka 001.jpg

     

    Sac Paul Ka 002.jpg

     

    Sac Paul Ka 006.jpg
    .
    .
    Pour votre information, il existait aussi en marron et en bicolore (gris et rose, noir et bleu).
    Pour celles qui seraient tentées, voici le carton d'invitation à imprimer :
    VP pauleka.gif

    Je déclare la saison des ventes privées ouvertes !

    Bon shopping !

     

     

  • Claudie chérie

     

     

    Duffle coat.jpg

    Il me semble vous avoir déjà parlé à plusieurs reprises de mes coups de coeur à répétition pour les collections de Claudie Pierlot, une marque que je suis et que j'adore depuis quelques années.

     

    Après le décès de sa créatrice, la marque a été rachetée l'année dernière par les fondatrices de Maje et Sandro. J'avoue alors avoir un peu retenu mon souffle en attendant de voir comment la marque évoluerait au niveau de son style, de sa qualité, de ses boutiques, de ses prix...

     

    J'ai été une grande fan de Maje et Sandro (aussi bien pour le stylisme que pour le business-model d'ailleurs !) et je continue à acheter quelques pièces en soldes, mais il faut bien admettre qu'il y a un certain laisser-aller sur la qualité et sur les prix pratiqués depuis plusieurs collections.

     

    Qu'allait donc devenir notre Claudie dans tout ça ?!! Pourrait-on réveiller en douceur cette jolie maison sans sacrifier pour autant la qualité et le style unique de ses collections sur l'autel de la rentabilité ?

     

     

    Ô grand soulagement ! La collection de cet hiver était parfaitement réussie. Les gros noeuds et les rayures étaient bien là. Les prix n'ont pas baissé, c'est sûr, mais pour le moment, la qualité est toujours au RDV.

     

     

    Et en 2011, comment se poursuit cette évolution ? Et bien plutôt très bien à mon goût puisque la marque s'allie à une ambassadrice de l'allure parisienne en choisissant Audrey Marnay comme égérie, muse, mais aussi styliste pour une collection-capsule prévue pour l'été 2011.

     

    En attendant de créer cette collection, Audrey a tout simplement pioché 10 pièces dans la collection de l'hiver prochain pour constituer son vestiaire idéal et posé devant l'objectif affûté de Vincent Warin.

     

    Une robe noire impeccable, un gros pull en sheltand écru (grosse tendance pour l'hiver prochain !!), un manteau anglais à la coupe stricte, décalée par un noeud dans le dos, un pull marin rouge avec de gros boutons dorés aux épaules... En fait, je crois que c'est aussi un peu mon vestiaire idéal à moi !

     

    Bref, que du classique, du chic qui ne se prend pas au sérieux, du super-portable au quotidien, une allure parisienne et moderne... On aurait presqu'envie que l'automne arrive plus vite avec tout ça.

     

     

    OK, je m'emballe un peu là...

     

    Ma sélection de photos est juste là. Rien que cet appartement totalement vide avec parquet, moulures et cheminée est absolument parfait.

     

    Pull rouge.jpg
    Rouge, noir, beige et gris : les codes génétiques coloriels de la marque sont toujours là.
    .
    .
    .
    .
    Robe noire.jpg
    Robe noire 2.jpg
    Manteau noeud dos.jpg
    Je vois dans ma boule de crytal LE it-manteau de l'hiver prochain...
    Gilet shetland.jpg
    Et des noeuds, toujours des noeuds !
    audrey-marnay-pierlot-580.jpg

    Crédit photos : Vincent Warin

     

    Alors, votre verdict ? Elle est sur la bonne voie notre Claudie ?!

    Moi je dis OUI !

     

    Rendez-vous cette semaine pour vous parler d'une autre marque parisienne qui m'a proposé de vous faire jouer les stylistes !

    Je vous en parle très vite...

    xoxo

  • DIY - Le tee noeud-noeud

     

    T-shirt noeud 002.jpg

     

    Le week-end est presque là. Et les prévisons météo, à peu près catastrophiques.

     

    Alors pourquoi ne pas rester un peu chez soi, à écouter la pluie tomber dehors, une petite tasse de Christmas Tea à la main (dépaysement assuré) ?

     

    Personnellement, c'est pendant ce genre de week-end que je suis le plus efficace au niveau des aiguilles.

     

    Aiguilles à tricoter, aiguilles à coudre... Peu importe du moment que je produis !

     

    Oui on appelle ça de l'hyperactivité. Moi je préfère dire que je "rentabilise mon week-end".

    Je sais, c'est difficile à comprendre le coup de la rentabilité, mais l'essentiel c'est que moi et moi-même, nous nous comprenons très bien sur ce coup-là.

     

    Bref, je m'égare.

     

    Ce que je voulais vous montrer aujourd'hui, c'est ce petit tee-shirt fait le week-end dernier. Un simple V-neck trouvé chez H&M à 5 €.

     

    La suite est simple, j'ai tricoté avec de fines aiguilles une longue bande noire en point mousse, avec laquelle j'ai formé un noeud.

     

     

    Un peu de fil noir, une aiguille et quelques minutes plus tard, le noeud était fixé au tee-shirt.

     

     

     

    L'inspiration Claudie Pierlot est totalement assumée. J'adore l'esprit parisien et le chic désinvolte parfois un peu rétro de cette marque. Ce tee-shirt imprimé avait été un gros succès. L'idée était de reproduire cette impression noeud-noeud et j'ai trouvé que le volume et le contraste des matières ajoutaient quelque chose.

     

     

    Evidemment, nul besoin de s'arracher les cheveux quand on ne sait pas tricoter. Si on a 2 mains gauches ou un peu la flemme, on pourra tout simplement prendre un large ruban de satin qui fera tout autant la blagounette.

     

    Sur ce, je vous laisse. Départ pour la Normandie cet après-midi où je sens qu'on va se faire rincer... Bon week-end !

     

    T-shirt noeud 003.jpg

     

    T-shirt noeud 001.jpg

     

  • So 60's... le shopping

     

    titre.jpg

     

    Chose promise, chose due !

     

     

    Après vous avoir conté ma nouvelle lubie pour la décennie du vichy et des robes à petits pois, le temps est venu de vous présenter quelques bonnes adresses shopping et mes coups de coeur... very 60's-oriented !

     

     

    Si l'on opte pour le total look BB, on pourra bien sûr opter pour un pantacourt vichy, un chemisier blanc, des ballerines (les BB de Repetto seront de mise) et une capeline en paille. Avec tout ça aucun risque. La machine à remonter le temps vous déposera directement sur la terrasse de Senequier à St Tropez, une tasse de café à la main, en train de discuter le boût de gras avec Alain Delon himself.

     

     

    Mais vous pouvez aussi jouer les BB dans une version plus actuelle. La fille de 2010 qui ne reconnait plus personne en Harley Davidson, c'est vous !

     

    Pour jouer la sixties-girl cet été sur la plage abandonnée (coquillage et crutacés...), allons faire un petit tour chez nos amis les anglais.

     

     

    Car les anglais sont vraiment les spécialistes quand il s'agit de nous parer de petites robes à fleurs et de coupes vintage.

     

     

    C'est donc l'occasion de vous présenter un site à l'esprit très rétro que j'adore et que vous connaissez peut-être : ModCloth.

     

    Une sélection assez pointue de créations très actuelles empruntant aux codes du vintage 50's et 60's. Les robes en particulier ont un cachet fou. Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses.

    Modcloth robes.jpg
    Modcloth robes 2.jpg
    Mais comme il ne faut pas renier nos sites préférés, j'ai aussi fait un tour sur ASOS, Urban Outifitters et Topshop pour voir ce que ces autres anglais nous proposaient pour révéler notre "BB-potential".

     

    ;
    ;
    ;
    ASOS.jpg

     

    Au niveau des chaussures, on misera sur des compensées, des tropéziennes ou de simples ballerines. Pour le reste, les matières seront naturelles : bois, paille, coton...

     

    .

    .

    Les tissus seront colorés et imprimés (forte compatibilité avec la tendance du Liberty évidemment...)

    On n'oubliera pas le blanc et les petits noeuds, stars de nos looks 60's (en short, en robe, en dentelle...)

     

     

    TOPSHOP.jpg

    ;
    ;
    ;
    UO.jpg
    ;
    ;
    ;

     

     

    Alors, jouer les pin-ups façon Bardot à Saint-Trop'.... "tu veux ou tu veux pas ?"