Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • I heart Corsica (Part 2)

     

    Comme promis, voici le 2ème épisode de mes vacances en Corse : la partie « montagne » cette fois-ci. Entre Ajaccio et Porto-Vecchio se trouve l'Alta Rocca : une région magnifique faite de petits villages de montagne où il fait bon vivre loin des touristes. Les panoramas sont à couper le souffle, on croise des cochons sauvages et des vaches sur les routes en lacets très étroites. Et on fait sa prière à chaque virage... L'occasion de faire de belles balades, de se baigner dans des cascades et des piscines naturelles avant de faire des repas gargantuesques : fromages de brebis, charcuteries, desserts à la châtaigne... Des vraies vacances ! Je vous dis à la semaine prochaine pour une rentrée bien sapée. Votre bloggeuse reprend du service lundi avec plein de nouveautés. Bon week-end !

  • I heart Corsica (Part 1)

     

    2 semaines d'absence... Vous pensiez peut-être que j'avais déserté mon blog, et au fond vous aviez raison : loin de Paris pour 2 semaines de vacances divines en Corse... 2 semaines entre mer et montagne pour un tour complet de la Corse du Sud. Pas de connexion internet, pas d'ordinateur, pas de stress, pas de boulot... LE REVE ! Pour un temps... Parce que je suis ravie de vous retrouver mes petites oies ! Et j'espère que votre été s'achève comme moi sur une mine bronzée et reposée ! Pour me faire pardonner cette absence, je vous propose une série de photos look/voyage de mes vacances. Le tout en 2 parties : mer et montagne. Commençons donc par le commencement : la mer et ses plages de cartes postales. En mode bronzette, j'en a profité pour remplir mon sac de plage de magazines en tous genres pour une étude approfondie de la morphologie des stars en maillots et des it-fringues de la rentrée. Je vous dis à très très vite pour la suite avant une rentrée fashion très inspirée !  

     

  • La tenue de paresseuse

     

    Pourquoi "de paresseuse" ? ! Et bien parce que voyez-vous mes jolies, à Paris, il fait 32°C et un soleil de plomb. Si vous ajoutez à cela que mes vacances sont encore devant moi et que je me lève chaque jour avec un plus de difficultés (et de retard), vous comprendrez mon manque total de bonne volonté ces derniers jours, lorsque vient le moment de décider ce que je vais me mettre sur le dos. Mon rêve serait d'enfiler en 30 secondes chrono un maillot, une robette de plage et des spartiates. No make-up, un coup de peigne rapide et c'est parti mon kiki pour du lézardage dans les règles de l'art ... Mais point de salut pour votre travailleuse acharnée (au moins...) qui trime encore à Paris et qui ne peut pas le faire toute débraillée...   C'est la que l'idée de la "paresseuse pas débraillée" m'est venue : piocher les pièces les plus faciles de mon dressing (celles qui vont avec tout), les associer, ajouter un foulard ou n'importe quel accessoire. Et se déculpabiliser en se disant qu'on fera mieux la prochaine fois... L'idée c'est de privilégier le confort : des vêtements un peu larges, des talons pas trop hauts, des matières légères, du coton, du lin, des couleurs claires...

      L'arme fatale de mon été 2009 aura certainement été cette jupe blanche Monoprix qui va avec TOUT. Rajoutez à ça un tee-shirt large en coton et lin et un foulard (celui-ci ne me quitte plus, c'est un peu mon nouveau doudou). Ceintrez le tout (pour l'effet pas débraillé), et vous obtenez une tenue de paresseuse : jolie et surtout sans effort.

      Et pour compléter, j'ai resorti mon vieux Gégé adoré. Il a bien vécu, mais c'est comme ça que je l'aime...